Harvard prépare un robot 'souple'

26/08/16 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Datanews

Harvard a conçu un robot complètement autonome qui ne contient absolument aucun composant 'dur'.

Harvard prépare un robot 'souple'

. © .

Quiconque se représente encore et toujours un robot sous la forme d'un squelette métallique, a à coup sûr manqué quelques évolutions. Les chercheurs en robotique sont depuis des années déjà en quête de matériaux plus souples que les métaux ou plastiques durs typiques. Harvard vient du reste de développer un robot entièrement autonome qui ne renferme pas la moindre pièce 'dure'.

Le résultat s'appelle l'Octobot, qui est décrit dans le magazine Nature par Robert Wood et Jennifer Lewis du Wyss Institute for Biologically Inspired Engineering.

La majeure partie du robot a été créée au moyen d'une imprimante 3D, puis équipée d'éléments prenant en charge la commande et les mouvements. L'Octobot fonctionne sur base de péroxyde d'hydrogène et se déplace en envoyant des liquides vers ses différents membres. Il ne s'agit donc pas là d'un robot réellement complexe, mais bien du premier robot 'souple' autonome du genre. Une prochaine variante pourrait même nager et réagir aux objets environnants.

Ses créateurs pensent que ce type de robot pourra ultérieurement être utilisé pour des opérations de sauvetage en mer par exemple. Les robots 'souples' sont appréciés car ils fonctionnent mieux dans un environnement proche des humains. Pensons par exemple ici à des robots thérapeutiques ou médicaux, qui paraissent nettement plus sympas qu'un... Terminator.

Nos partenaires