Guns N' Roses rapporte à un blogger deux mois d'assignation à résidence

17/07/09 à 01:00 - Mise à jour à 00:59

Source: Datanews

Un blogger de Los Angeles a été condamné à deux mois d'assignation à résidence, parce qu'il avait laissé filtrer des chansons du dernier album de Guns N' Roses.

Un blogger de Los Angeles a été condamné à deux mois d'assignation à résidence, parce qu'il avait laissé filtrer des chansons du dernier album de Guns N' Roses.

Le blogger Kevin Cogill va sans doute regretter d'avoir placé sur antiquiet.com neuf plages de l'album "Chinese Democracy" de Guns N' Roses cinq ( !) mois avant l'arrivée du CD dans les bacs en novembre. Les titres ont circulé sur Internet en un minimum de temps. Selon la plupart des fans qui attendaient obstinément le nouvel album, ces morceaux se sont d'ailleurs révélés être décevants. L'album tant attendu est finalement resté loin du grand succès.

En décembre, Cogill a plaidé coupable concernant les violations des droits d'auteur lui étant reprochées. Il risquait jusqu'à un an de prison et une amende de 371.000 dollars : "peut-être plus que ce qu'ont rapporté toutes les ventes de Chinese Democracy", selon ses collègues bloggers sur antiquiet.com. Finalement, Cogill - "Skwerl" pour ses amis en ligne - s'en tire avec deux mois d'assignation à résidence, parce qu'il a, selon les magistrats, bien collaboré à l'instruction.

Après son assignation à résidence, il devra certes chercher un trou dans son agenda pour les gens de la Recording Industry Association of America (RIAA). Dans son jugement, le juge l'a en effet condamné à enregistrer avec la RIAA un spot radiophonique et télévisé dans lequel la piraterie est dénoncée. Ce spot sera peut-être diffusé lors de la remise des Grammy Awards le 31 janvier.

Nos partenaires