Guère de succès pour 'police-on-web'

06/11/07 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Depuis juin, à peine 1.225 Belges ont déclaré un délit via internet. Voilà ce qui ressort des données des 196 zones de police locales que compte notre pays.

Depuis juin, à peine 1.225 Belges ont déclaré un délit via internet. Voilà ce qui ressort des données des 196 zones de police locales que compte notre pays.

Tout citoyen peut déclarer via internet le vol d'un vélo, le cambriolage d'un magasin, un acte de vandalisme ou une détérioration sous forme de graffitis. Mais ce système de déposition, baptisé 'police-on-web', ne semble guère susciter l'enthousiasme.

"Les réactions sont décevantes", confirme Luc Geyzen de la zone de police de Lommel dans les journaux du groupe Concentra. Lommel est l'une des communes pilotes utilisant ce e-guichet depuis un an déjà. "L'on y déclare surtout des vols de bicyclette. Cela représente la moitié du nombre des dépositions. Viennent ensuite les actes de vandalisme (43 pour cent) et les vols dans les magasins (5 pour cent)", explique Astrid Kaisin, porte-parole de la police fédérale.

Le système sera bientôt étendu. Tout le monde pourra dès lors aussi déclarer le vol d'un vélomoteur et introduire une demande électronique de surveillance policière d'une maison inoccupée.

Source: Belga

Nos partenaires