Groupe Open prend pied en Belgique

29/08/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Avec l'annonce du rachat de son concurrent français Sylis, le prestataire également fançais de services informatiques Groupe Open double de taille. Et s'installe du même coup sur le marché belge où Sylis emploie 150 collaborateurs.

Avec l'annonce du rachat de son concurrent français Sylis, le prestataire également fançais de services informatiques Groupe Open double de taille. Et s'installe du même coup sur le marché belge où Sylis emploie 150 collaborateurs.

Alors qu'elle s'apprête à fêter ses 25 ans d'existence en Belgique (via IBT à l'époque) et ses 10 ans dans le groupe français de services IT, Sylis a fait l'objet en début d'été d'une offre de rachat par son homologue Groupe Open.

Taille doublée

Fondé en '89, Groupe Open a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 143 millions EUR pour un résultat opérationnel de 10 millions EUR et un effectif de 2.500 personnes. L'histoire de la société est surtout marquée par les rachat récents de Teamlog (SSII française de 160 millions EUR de chiffre d'affaires et de 2.200 personnes) et Hays IT (SSII française de 26 millions EUR pour 275 collaborateurs) ainsi que la cession de Logix (distribution IT).

Le groupe est surtout présent en France et en Espagne, et a recentré ses activités sur les services informatiques (conseil, intégration de systèmes et infogérance).

Mais l'objectif avoué de Groupe Open est de se hisser dans le top 10 des SSII françaises et de réaliser 450 millions EUR avec 5.000 collaborateurs à l'horizon 2010 afin d'atteindre "une taille critique" qui suppose "une stratégie d'acquisitions ciblées."

Sylis

Cette politique de rachats s'est concrétisée en début d'été par l'annonce de l'OPA sur le groupe hexagonal Sylis. Un groupe de 138 millions EUR de chiffre d'affaires pour un résultat opérationnel de 5,4 millions EUR, qui est surtout spécialisé en gestion de systèmes d'information (67%), gestion d'infrastructures (21%), exploitation de systèmes (7%) et conseil/expertise (4%).

Surtout présent en France, cette SSII de 1.740 collaborateurs dispose chez nous d'une filiale Belux qui emploie 150 personnes pour un chiffre d'affaires proche de 20 millions EUR (issu du rachat d'IBT en '98).

Si ce rachat est finalisé la nouvelle entité devrait peser environ 325 millions EUR de chiffre d'affaires pour plus de 4.000 collaborateurs. Et le "si" est pratiquement superflu, vu l'avis des analystes et du conseil d'administration de Sylis qui évoque une "opportunité acceptable" pour les actionnaires, tout en rappelant notamment la volonté de poursuite et de développement de l'activité, de continuité du mode de management, d'accès à une expertise et des marchés nouveaux, les nouveaux relais de croissance et l'approche pragmatique de Groupe Open en matière de rachats. Décision attendue le 15 septembre.

Reste à voir si les complémentarités tant sectorielles que géographiques suffiront à faire prendre la sauce...

Nos partenaires