Grève chez Proximus les 5 et 22 mai

25/04/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Des actions de grève sont prévues les 5 et 22 mai dans l'entreprise GSM Proximus, et ce en front commun des syndicats CNE catholique et FGTB socialiste. Voilà ce qu'a déclaré le secrétaire de la CNE, Robert Veekman, au journal De Tijd.

Des actions de grève sont prévues les 5 et 22 mai dans l'entreprise GSM Proximus, et ce en front commun des syndicats CNE catholique et FGTB socialiste. Voilà ce qu'a déclaré le secrétaire de la CNE, Robert Veekman, au journal De Tijd.

Belgacom a élaboré une structure matricielle pour elle-même et pour ses filiales Proximus, Telindus et Skynet en vue de rapprocher nettement davantage les quatre entreprises. Cela provoque cependant du mécontentement au sein du personnel. Selon les syndicats chez Proximus, l'intégration de l'opérateur dans la maison mère fera en sorte que des emplois vont disparaître et que des avantages liés à la fonction vont être supprimés. Ils considèrent cela comme une restructuration larvée sans aucun dialogue social, ce que la direction dément.

La concertation sociale n'a rien donné ces dernières semaines, pas plus d'ailleurs qu'une tentative de conciliation. Voilà pourquoi un préavis de grève a été déposé plus tôt ce mois-ci. "Mais mis à part une déclaration unilatérale de la part de la direction se disant prête au dialogue, rien ne s'est passé après ce dépôt de préavis. Aucune réunion n'est prévue", déclare Veekman.

En mai, les syndicats tenteront probablement de bloquer l'accès au siège central de Proximus à Bruxelles. Cela ne devrait pas engendrer des problèmes de réseau, mais certains services, administratifs par exemple, pourraient en souffrir, selon De Tijd.

Source: Belga

Nos partenaires