GoPro va revendre du hardware à d'autres secteurs

23/03/18 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

GoPro a conclu avec Jabil, un fabricant de produits électroniques, un partenariat en vertu duquel Jabil produira les objectifs et capteurs pour les caméras de GoPro et les revendra à d'autres entreprises.

GoPro va revendre du hardware à d'autres secteurs

© REUTERS

Jabil et GoPro ne sont pas des inconnus l'un pour l'autre. Jabil est un fabricant américain de produits électroniques. Les deux entreprises collaborent depuis quatre ans déjà, depuis le lancement de la caméra d'action 'Hero4'. Jabil coopère aussi avec quelques autres géants de l'industrie technologique tels Apple, Cisco et HP.

L'objectif à présent est que Jabil revende le hardware embarqué dans les caméras d'action de GoPro à d'autres entreprises, qui pourront à leur tour proposer de nouveaux produits basés sur cette technologie.

Ces produits tiers ne porteront pas l'appellation 'GoPro', mais bien le label 'GoPro approved'. Ils ne concurrenceront jamais non plus directement ceux de GoPro même. Leurs fabricants ne pourront donc pas produire de caméras d'action. Le but principal de cette initiative de GoPro est d'ouvrir les portes à d'autres secteurs. 'Imaginez un monde dans lequel les visioconférences, la robotique, voire les voitures autonomes seraient supportées par notre technologie de caméra', comme l'évoque Sandor Barna, chief technology officer chez GoPro.

Les deux entreprises n'ont pas souhaité aborder l'aspect financier de l'accord conclu. Grâce à ce dernier, l'entreprise de caméras d'action américaine espère évidemment inverser ses piètres chiffres de l'année dernière. En l'espace d'un an, l'action de GoPro a régressé de 30 pour cent. Début 2018, on apprenait encore que l'entreprise licenciait des centaines d'employés et était à la recherche d'un repreneur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires