Google veut bannir les pubs intruses

26/08/16 à 10:56 - Mise à jour à 11:52

Source: Datanews

Google va adapter ses algorithmes de recherche, afin d'expulser les désagréables publicités intruses.

Google veut bannir les pubs intruses

© Reuters

Sur son blog, Google a annoncé qu'elle allait adapter une fois encore les algorithmes du moteur de recherche le plus populaire au monde.

L'une des innovations consiste à supprimer le label 'mobile friendly', parce que Google est arrivée à la conclusion qu'aujourd'hui, 85 pour cent des sites web satisfont à ces critères. Quiconque souhaite néanmoins conserver cet aperçu, pourra encore et toujours contrôler les sites au moyen d'un test de convivialité mobile.

Plus important encore peut-être: Google va à présent tenir compte de la 'lisibilité' du contenu sur les sites web. S'il y a souvent des choses dissimulées comme par exemple de la publicité intruse ('pop-up advertising'), Google classera le site correspondant plus bas dans son classement. Google croit que ce type de publicité ne génère pas une bonne expérience pour l'utilisateur, surtout sur les écrans mobiles plus petits. Le blog cite l'exemple d'une 'pop-up', mais aussi d'une 'page intermédiaire' que le lecteur doit supprimer en cliquant, ou encore d'un lay-out où il faut défiler par-dessus une publicité pour atteindre le texte proprement dit.

D'autres 'pop-ups', telles les fenêtres de login, mentions légales (du genre bannières mouchardes ou cookies) et autres bannières d'une largeur 'acceptable', comme les installations d'applis dans Chrome et Firefox, sont elles autorisées.

Les nouveaux algorithmes seraient opérationnels à partir du 10 janvier 2017.

En savoir plus sur:

Nos partenaires