Google va concurrencer Slack

02/03/18 à 11:31 - Mise à jour à 11:30

Au terme d'une année de phase bêta, Google lance à présent une version alternative d'Hangouts, ciblant spécifiquement la communication d'entreprise. Avec 'Hangouts Chat', Google entend concurrencer frontalement des plates-formes comme Slack et Microsoft Teams.

Google va concurrencer Slack

© REUTERS

Google Hangouts est l'une des nombreuses plates-formes de 'chat' (clavardage) de Google, qui permet aussi d'organiser des visioconférences. A présent, voici que Google introduit une version alternative spécifiquement destinée aux entreprises. La nouvelle plate-forme s'appelle Hangouts Chat et fait partie de la 'G Suite'.

'Chat & Meet'

Outre Hangouts Chat, Google lance aussi 'Hangouts Meet'. Conjointement, les deux applications devraient offrir aux entreprises une solution de chat 'tout-en-un'. Dans Hangouts Chat, plusieurs équipes (des chats en groupe donc) pourront être créées par branche de l'entreprise, afin de permettre une communication ordonnée. Les utilisateurs pourront mener aussi des conversations privées entre eux. Comme pour quasiment toute application de 'chat', des photos et d'autres fichiers pourront évidemment aussi être partagés via la plate-forme. De plus, Google proposera également du support pour les chatbots, qui sont capables d'automatiser diverses tâches en cours de clavardage. Il existe actuellement déjà 25 chatbots disponibles, et Google entend encore étendre ce nombre à terme.

Alors que le focus dans Hangouts Chat repose sur les conversations écrites, dans Hangouts Meets, l'accent est davantage mis sur l'aspect vidéo. Tout comme dans le 'classique' Google Hangouts, cette application servira surtout à organiser des visioconférences.

Hangouts Chat

Hangouts Chat © Google

G Suite

Hangouts Chat fait partie de la 'G Suite' de Google, un service permettant d'utiliser tous les outils connus de l'entreprise, tels Gmail, Calendar et Google Drive, dans un environnement professionnel. Cela implique que les entreprises puissent utiliser leurs propres noms de domaine dans les adresses e-mail et puissent donc sortir de '@gmail.com'. De plus, la G Suite offre des fonctions supplémentaires à ce qui est déjà disponible pour tout le monde. C'est ainsi que les entreprises disposeront d'outils administratifs et de paramètres sophistiqués pour réglementer la confidentialité et la sécurité de leurs données. Aucune publicité ne s'affichera en cours d'utilisation des applications de la G Suite, et les données des utilisateurs ne seront pas transmises aux annonceurs. Enfin, les entreprises pourront également prendre contact à toute heure de la journée avec Google pour obtenir du support.

Marché saturé

Le marché des applis de communication professionnelles est actuellement déjà bien saturé. Outre Slack et Microsoft Teams, Facebook dispose également d'une plate-forme de ce genre: Workplace by Facebook, alors que Cisco développe 'Cisco Spark' et qu'Alactel-Lucent propose 'Rainbow' comme solution de communication professionnelle.

Toutes ces solutions logicielles sont également disponibles en versions gratuites ayant évidemment moins d'options, mais qui peuvent néanmoins être utilisées par de grandes sociétés sans trop de restrictions. Tel n'est pas le cas chez Google. L'entreprise propose certes une version d'essai de quatorze jours, mais ensuite, l'utilisateur a le choix parmi trois abonnements différents à 4, 8 ou 23 euros par utilisateur et par mois.

Même s'il y a déjà différentes applications de qualité disponibles, Google se hasarde quand même encore sur ce marché saturé. Grâce à l'intégration avec toutes les applications de la G Suite, l'entreprise tient en effet un atout supplémentaire.

Hangouts Chat sera disponible à l'échelle mondiale d'ici une quinzaine de jours pour toute entreprise avec une licence G Suite. L'appli sera compatible Android et iOS. Rayon ordinateurs, elle pourra être utilisée tant sur Windows que sur MacOS.

Nos partenaires