Google va à présent aussi cibler la cyber-sécurité

25/01/18 à 12:23 - Mise à jour à 12:22

Source: Datanews

Alphabet, la société-mère de Google, entend utiliser l'apprentissage machine pour détecter plus rapidement les cyber-menaces. Dans ce but, elle vient de créer une entreprise de sécurité séparée.

Google va à présent aussi cibler la cyber-sécurité

© .

L'entreprise, baptisée Chronicle, est une émanation de Google X, à savoir la division dans laquelle Alphabet regroupe ses projets expérimentaux et qui précédemment déjà donna naissance à la branche de bio-science Verily et au développeur de voitures autonomes Waymo.

Chronicle sera dirigée par Stephen Gillett, l'ex-COO de Symantec. Selon lui, l'expertise de Google en apprentissage machine assurera une avance à l'entreprise dans le domaine de la détection des risques pour la sécurité dans de grandes quantités de données, ainsi que dans celui de la prévision de cyber-attaques. "En détectant des signaux qu'il était précédemment malaisé de repérer, nous voulons décupler la vitesse et l'impact de la cyber-sécurité", a affirmé le CEO sur un blog, comme pour expliciter ses ambitions.

L'entreprise commencera par proposer deux services: une plate-forme de sécurité pour les entreprises, et VirusTotal, un scanner à virus que Google avait racheté il y a six ans déjà.

Sur le plan de l'informatique dans le nuage ('cloud computing'), Google doit céder le pas devant Amazon et sur celui des logiciels d'entreprise, c'est Microsoft qui domine encore et toujours. A présent que Google héberge ses activités en cyber-sécurité dans une entreprise séparée, elle va pour la première fois faire son entrée officielle sur ce marché spécifique.

Nos partenaires