Google se lance dans la sécurité

31/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 30/05/07 à 23:59

Source: Datanews

Google poursuit ses emplettes en se tournant à présent vers le domaine des logiciels de sécurité. Le géant de la recherche rachète en effet GreenBorder pour un montant non précisé.

Les spéculations vont bon train dans les médias américains à propos de ce rachat. Plusieurs analystes estiment qu'il faut y voir un lien avec les services en logiciels bureautiques que Google lance progressivement sur le marché. "Le logiciel de sécurité constitue l'une des pièces maîtresses de ces services", déclare un analyste à SC Magazine. La plupart de ses confrères ne croient pas que Google va elle-même proposer des logiciels de sécurité basés web.Google n'a pas encore annoncé elle-même le rachat. L'information a été divulguée sur le site web de GreenBorder, une entreprise installée, tout comme Google, à Mountain View. Un porte-parole de Google a confirmé la reprise.GreenBorder a développé une méthode qui veille à supprimer tous les virus, espionniciels (spyware) et chevaux de Troie qu'un utilisateur 'recueille' en surfant sur le net et ce, au moment où le navigateur internet est fermé. L'appellation 'GreenBorder' fait référence à la 'frontière verte' qui entoure le navigateur lorsque le service est actif. L'utilisateur sait ainsi que du spyware ou des virus restent dans l'environnement du navigateur. Les téléchargements demeurent également dans la zone verte. Avec le logiciel de GreenBorder, il n'est pas nécessaire d'installer chaque fois les mises à jour qui identifient les nouveaux virus ou maliciels (malware).Ce pas accompli par Google dans le secteur des logiciels de sécurité n'est pas le fruit du hasard. L'intérêt de la société pour la sécurité succède directement au lancement d'un [weblog de Google sur la sécurité en ligne]. Dans un '[paper]' (pdf), Google mentionne les résultats d'une étude portant sur les menaces contre la sécurité en ligne. Ces initiatives indiquent, selon certains, que Google nourrit d'autres projets dans le domaine de la sécurité que ce que supposent les analystes.

Nos partenaires