Google s'attaque à Apple avec un ordinateur portable de luxe

23/02/13 à 22:52 - Mise à jour à 22:52

Source: Datanews

Un écran tactile tellement net que l'on n'y distingue pas les pixels, un boîtier en aluminium et un prix de 1.299 dollars. Voilà en bref ce qu'est le Chromebook Pixel, l'appareil avec lequel Google veut concurrencer Apple.

Google s'attaque à Apple avec un ordinateur portable de luxe

© Belga

L'atout numéro un du Chromebook Pixel est son écran qui offre 239 pixels par pouce, soit une densité supérieure au fameux écran Retina du MacBook Pro d'Apple. Le Pixel est aussi équipé d'un processeur bi-coeur Intel Core i5 et d'une mémoire de travail de 4 giga-octets. Tout comme la concurrence, le Pixel, le premier ordinateur portable construit pas Google même, est enveloppé dans un boîtier en aluminium luxueux et particulièrement fuselé.

Mais la comparaison s'arrête là. Le Pixel est en effet un chromebook, ce qui signifie qu'il tourne sur le système d'exploitation minimaliste Chrome OS propre à Google, qui fait quasiment tout dans le nuage. Cela a ses avantages car les chromebooks démarrent en quelques secondes, et les logiciels sont actualisés toutes les deux semaines automatiquement et gratuitement.

Par ailleurs: vous pourrez certes y faire tourner les applis Google telles Gmail, Google Maps et Google Docs, mais pas y installer des logiciels tels MS Office, Photoshop ou iTunes. Si vous voulez vidéo-chatter par exemple, vous ne pourrez pas utiliser le populaire Skype, mais vous devrez vous en tenir à un 'Hangout' sur le réseau social Google+ propre à Google.

'Game changer'

Les chromebooks ne sont pas non plus équipés de disques durs démesurés, puisque Google estime que les utilisateurs stockeront leur données online. Le Pixel, qui sera lancé d'abord aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, se déclinera en deux versions: l'une offrant 32 Go de capacité de stockage (à 1.299 dollars, soit 985 euros) et l'autre avec 64 Go et une radio 4G LTE à 1.449 dollars (1.100 euros).

Les chromebooks précédents étaient souvent des appareils très bon marché qui, selon les critiques technologiques, se distinguaient surtout dans le rôle de deuxième ordinateur pour surfer sur le web, l'e-mail et le vidéo streaming. Google estime toutefois que ce nouvel exemplaire de luxe est un 'game changer', comme elle l'appelle. Le Pixel doit en d'autres mots soutenir la comparaison avec les ordinateurs portables matures dans la même catégorie de prix.

C'est évidemment très possible. Il convient cependant de se demander si l'on ne ferait pas un meilleur achat en acquérant le Samsung Chromebook récemment lancé et coûtant 249 dollars (329 dollars avec le 3G), à la forme tout aussi élancée, qui a été reçu avec tous les honneurs par la presse spécialisée et intégrant des composants plus économiques, mais qui fait en réalité exactement les mêmes choses que l'appareil de Google. Pour 1.299 dollars, pouvoir créer un simple petit document Word, ce n'est peut-être pas vraiment trop demander pour pas mal de gens... (TV)

En savoir plus sur:

Nos partenaires