Google revend sa division robots à Softbank

09/06/17 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Datanews

La firme japonaise Softbank, l'entreprise à l'initiative du robot de soins Pepper, rachète Boston Dynamics et Schaft. Les deux fabricants de robots étaient depuis un petit temps déjà en vente chez Alphabet, la société mère de Google.

Google revend sa division robots à Softbank

Le robot Atlas est capable de saisir des caisses et d'éviter sans problème des obstacles et des événements imprévus. © .

Boston Dynamics, une émanation du MIT, développait au départ des robots à usage potentiellement militaire. Ces robots étaient souvent basés sur des animaux ou des humains. En 2013, Boston Dynamics fut rachetée par Google, à une période où le géant technologique racheta plusieurs petites entreprises de robots, dont la japonaise Schaft, qui se focalise sur la conception de robots à deux pieds.

Mais cette soif de rachats était surtout influencée par Andy Rubin, l'homme à l'initiative du système d'exploitation Android. Un an plus tard, Rubin quittait Google, et l'entreprise technologique commença à douter quant à savoir si sa recherche en matière de robots allait bien déboucher sur un produit commercial. Finalement, Google jeta l'éponge. Toute sa robotique fut soit vendue, soit hébergée dans le laboratoire de recherche X, qui prépare des projets secrets. Boston Dynamics et Schaft continuèrent cependant d'exister au sein de Google X, jusqu'à ce qu'elles soient mises en vente l'année dernière par Alphabet. Entre-temps, Boston Dynamics continua de lancer de nouveaux robots, comme l'Atlas à deux jambes et le robot à roulettes Handle.

C'est surtout Toyota qui semblait intéressée par la division robots de Google, mais à présent, c'est cependant une autre entreprise nippone qui semble vouloir racheter les deux constructeurs de robots: Softbank Group.

Ces dernières années, le groupe télécom initial a investi toujours davantage dans la robotique. C'est ainsi que Softbank racheta en 2012 la firme française Aldebaran Robotics, ce qui lui permit de mettre au point un robot de soins humanoïde appelé Pepper et aujourd'hui mondialement connu. A présent, Softbank annonce vouloir racheter Boston Dynamics, alors que la reprise de Schaft fait également partie de ce deal. Aucun montant de rachat n'a cependant été communiqué.

"La robotique intelligente sera la clé de la prochaine phase dans la révolution de l'information", a déclaré Masayoshi Son, le CEO de SoftBank. "Boston Dynamics est le numéro un mondial en dynamique robotique sophistiquée. Je suis heureux que Softbank puisse à présent la soutenir dans la conception de robots qui rendront notre vie plus facile, plus sûre et meilleure."

Masayoschi Son, l'homme le plus riche du Japon, a assez souvent une bonne vision des tendances technologiques et des investissements sensés. Softbank a ainsi récemment repris une startup VR et a clarifié sa vision à long terme avec un plan à 300 ans. Ce que les robots de Boston Dynamics peuvent d'ores et déjà faire, a de quoi impressionner. Cela promet donc pour les 300 années à venir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires