Google retire les suggestions antisémites et sexistes d'autocomplete

06/12/16 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Après qu'il soit apparu d'un article paru dans le journal The Guardian que Google faisait pas mal de suggestions antisémites, sexistes et racistes dans autocomplete, le géant des recherches a réagi.

Google retire les suggestions antisémites et sexistes d'autocomplete

© .

La fonction de recherche 'autocomplete' fait des suggestions de termes-clés les plus utilisés après la saisie d'un certain nombre de mots. Après 'are Jews', l'on a ainsi vu apparaître la semaine dernière encore le terme 'evil' comme première suggestion, de même d'ailleurs qu'après 'are women', alors que c'est 'bad' qui était suggéré d'abord après 'are Muslims'.

Hier, ces suggestions avaient disparu du moteur de recherche. Un porte-parole de l'entreprise a fait savoir à The Guardian que des actions allaient être rapidement menées, après que Google en ait été informée. 'Les résultats de nos recherches sont le reflet de ce qui se passe sur le web. Cela signifie que parfois, des sujets déplaisants ou délicats se trouvant en ligne peuvent avoir une influence sur la façon dont les résultats apparaissent. Ces derniers ne reflètent pas l'opinion de Google. En tant qu'entreprise, nous accordons une grande valeur à la diversité des perspectives, des idées et des cultures.'

L'entreprise entend éviter que des suggestions offensantes apparaissent dans autocomplete. De même le contenu pornographique et les messages de haine ne doivent pas recevoir une place de choix dans les résultats des recherches. 'Nous reconnaissons qu'autocomplete n'est pas une science exacte, et nous faisons toujours en sorte d'améliorer l'algorithme.'

Pas la première fois

Ce n'est pas la première fois que Google est aux prises avec ce problème. En juillet 2015, la légende d'une photo de deux ados de couleur dans Google Photos était: 'Gorillas'. Quelques mois avant, le géant des recherches avait encore défrayé la chronique, parce que la Maison Blanche dans Google Maps était accompagnée des mots-clés 'nigger house' et 'nigger king'.

En savoir plus sur:

Nos partenaires