Google reprend partiellement HTC

21/09/17 à 10:45 - Mise à jour à 10:47

Google débourse 1,1 milliard de dollars pour acquérir une partie du fabricant de smartphones HTC. Pour ce montant, Google obtiendra un accord de licence non-exclusif sur la propriété intellectuelle de HTC et reprendra quelque 2.000 employés, principalement des ingénieurs qui travaillaient déjà sur le téléphone Pixel.

Google reprend partiellement HTC

© REUTERS

Grâce à cet accord, Google franchit un pas en direction du développement hardware de smartphones. Actuellement, l'entreprise sous-traite cet aspect à... HTC notamment. C'est ainsi que HTC a fabriqué la tablette Nexus 9 et a également la charge de la production des smartphones Pixel vendus sous la marque de Google.

Les ingénieurs et concepteurs de produits travaillant sur les téléphones Pixel rejoindront définitivement Google. En tout, il est question de quelque 2.000 collaborateurs, soit environ la moitié des 4.000 employés occupés par HTC au développement des smartphones.

Déclin

High Tech Computer (HTC) a été fondée en 1997. C'est en 2008 que l'entreprise a lancé le premier téléphone Android sur le marché. Durant ces années, elle est devenue l'un des principaux fabricants de smartphones au monde, mais ensuite commença le déclin. Sa part de marché régressa de plus de 10 pour cent à même pas 2 pour cent et sa valeur marchande fut divisée par quatre en quelques années seulement.

A cause des problèmes, on avait appris le mois passé que HTC réfléchissait à une revente ou à une scission d'avec sa branche de réalité virtuelle. Les rumeurs allèrent ensuite bon train, et Google fut cité comme le principal candidat repreneur.

A présent, il semble que Google ne va pas absorber complètement le fabricant de smartphones, mais versera 1,1 milliard de dollars pour en acquérir une partie. A entendre HTC, cela lui suffira pour la sortir de son endettement. L'entreprise a annoncé vouloir sortir un successeur à l'U11. La technologie de réalité virtuelle Vive restera aussi la propriété de HTC.

Brevets

Au cours de l'été de 2011, Google avait déjà effectué un rachat similaire, puisqu'elle avait repris Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars, pour la revendre trois années plus tard à Lenovo pour 'à peine' 2,91 milliards. Google en conserva cependant les brevets. Dans le cadre du présent accord, Google aura accès aux brevets de HTC, mais pas en exclusivité.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos