Google remporte une victoire judiciaire partielle

17/07/06 à 00:00 - Mise à jour à 16/07/06 à 23:59

Source: Datanews

Il ne faut pas mélanger liberté d'expression et garantie d'un bon classement sur Google

Un juge californien a provisoirement donné raison à Google dans sa volonté d'invalider un recours en justice de la part d'une certaine Kinderstart.com, qui s'estimait lésée par rapport à la technique de classement des pages (page ranking) de Google.Ce site web estimait que Google, en revoyant considérablement à la baisse le "page ranking' du site en question, était responsable d'une chute de 70 pour cent du trafic et de 80 pour cent des revenus publicitaires. Kinderstat prétendait que la décision de Google portait atteinte à sa liberté d'expression et visait à instaurer un monopole. L'entreprise affirmait en outre que le déclassement opéré par Google était une mesure de représaille après que Kinderstat ait décidé de réduire ses achats de pub sur Google.Le juge a rejetté les arguments de liberté d'expression, estimant que Google n'a aucune obligation légale de garantir le liberté d'expression.Bien qu'il ait également rejetté les accusations de tentative de monopole, le juge a permis au site web de revoir son argumentation. Kinderstat devra par exemple clarifier quand et comment Google exercerait une éventuelle pression sur les sites pour que ceux-ci achètent de la pub en échange d'un "page ranking" supérieur sur le moteur de recherche.

Nos partenaires