Google règle l'incident Street View

14/03/13 à 08:33 - Mise à jour à 08:33

Source: Datanews

Aux Etats-Unis, Google a trouvé un arrangement pour avoir collecté des mots de passe et données personnelles avec les voitures de Street View. L'entreprise versera sept millions de dollars pour régulariser la situation.

Google règle l'incident Street View

Les voitures de Google ont collecté entre 2008 et 2010 non seulement des images des rues, mais aussi, inconsciemment selon l'entreprise, des mots de passe et des données personnelles qu'elles ont captés via les signaux wifi. Dans plusieurs pays, cela a provoqué un véritable scandale en matière de respect de la vie privée, ce qui a amené Google à verser plusieurs fois déjà des amendes dans le cadre d'un règlement.

Cette fois, il s'agit des Etats-Unis, où 38 états (et le District of Columbia) ont accepté l'arrangement en échange d'un montant commun de sept millions de dollars. En outre, Google prévoit des recyclages en interne.

C'est ainsi qu'il y aura un programme pour le personnel de Google à propos du respect de la vie privée des utilisateurs. De plus, l'entreprise sponsorisera une campagne nationale consacrée à la sécurisation des informations sur les réseaux sans fil.

Dérisoire

Le montant est important, même s'il convient de nuancer. C'est ainsi que le président de l'American Consumer Institute fait observer qu'avec un chiffre d'affaires de cent millions de dollars par jour, c'est un montant trop faible que pour vraiment pénaliser une entreprise telle Google.

En avril de l'année dernière, l'entreprise s'était déjà vu infliger une amende de 25.000 dollars de la part de la FCC américaine et ce, en raison d'une collaboration jugée trop lente. Mais la poursuite juridique proprement dite ne suivit que plus tard. Or voici maintenant que Google s'en libère avec ce règlement.

Par comparaison, l'entreprise d'informations et de publicité paiera, après conversion, quelque 184.000 dollars par état, soit 141.000 euros. En Belgique, elle avait trouvé un arrangement d'un montant de 150.000 euros. Aux Pays-Bas, elle fut condamnée à un million d'euros et en France, elle se vit infliger une amende de cent mille euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires