'Google peut s'attendre à une amende record en Europe'

17/05/16 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Google risque de se voir infliger une amende de quelque 3 milliards d'euros de la part de la Commission européenne. Le géant américain des recherches aurait en effet abusé de la position dominante de son moteur de recherche.

'Google peut s'attendre à une amende record en Europe'

© AP

C'est du moins ce qu'on peut lire dans le journal britannique Sunday Telegraph, qui se base sur les dires d'initiés suite à une enquête qui a duré sept ans. Le montant de l'amende constituerait un record pour la Commission européenne. Intel s'était vu autrefois imposer une amende d'1,1 milliard d'euros, le précédent record.

Google est formellement accusée de privilégier son propre comparateur de prix dans les résultats des recherches. Les comparateurs de prix de ses concurrents plus modestes ne font pas l'objet de ce traitement de faveur et sont de ce fait placés plus bas dans la liste des résultats des recherches. L'amende devrait être annoncée ce trimestre encore, probablement le mois prochain. On devrait alors en connaître le montant définitif.

L'amende maximale que la Commission européenne peut imposer à une entreprise atteint 10 pour cent du chiffre d'affaires annuel de celle-ci. Dans le cas de Google, il s'agirait d'un montant de quelque 6,6 milliards d'euros. L'amende qui pend au-dessus de la tête de Google pourrait être aussi élevée du fait que l'entreprise a manipulé les résultats des recherches des années durant. De plus, ses tactiques de ralentissement et ses adaptations à l'algorithme de recherche durant l'enquête constituent des circonstances aggravantes. Ces adaptations ont en effet encore compliqué la vie des concurrents.

Enquête sur Android

Entre-temps, la Commission européenne a également initié une enquête sur Android. Google aurait en effet également abusé de son monopole dans le cas du système d'exploitation pour appareils mobiles. La commissaire européenne en charge de la concurrence Margarethe Verstager a déclaré vendredi passé que d'autres enquêtes encore pourraient être menées à propos des pratiques de Google relatives à certains services web spécialisés comme les renseignements sur les voyages et les cartes. (ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires