Google ouvrirait un centre européen de recherche en Belgique

26/04/07 à 00:00 - Mise à jour à 25/04/07 à 23:59

Source: Datanews

"Le rêve californien en Hainaut", titrions-nous, il y a quasiment deux mois, à propos d'un investissement important consenti par une mystérieuse société américaine à Baudour près de Mons. Cette entreprise semble avoir un nom aujourd'hui: Google.

Nous n'avons pu contrôler l'information, mais le journal L'Echo affirme savoir de source bien informée que le ministre-président wallon Elio Di Rupo annoncera la nouvelle aujourd'hui. Google ouvrirait un centre européen de recherche à Baudour, près de Mons. Il s'agirait d'un investissement de 200 millions d'euros, et 120 emplois seraient créés. En raison de cette annonce, le conseil ministériel wallon se réunirait aujourd'hui à Mons et non pas à Namur.[C'est le 1er mars] que nous annoncions sur ce même site web que nous recherchions la véritable identité de l'entreprise Crystal Computing. Celle-ci était prête à investir 200 millions d'euros et à créer 120 emplois à Baudour en Hainaut! Tant l'importance de l'investissement que l'emplacement choisi nous avaient fait froncer les sourcils. Nos recherches sur l'internet et nos coups de téléphone en Californie n'avaient rien donné. L'IDEA (l'intercommunale de développement économique en charge de ce dossier) et l''Office for Foreign Investors' wallon s'étaient refusés à tout commentaire "en raison d'un accord de confidentialité".Google même a récemment encore annoncé qu'elle voulait étendre davantage sa filiale belge. L'entreprise a nommé Erik Portier, issu de la station de télévision SBS Belgium, au poste de 'country manager'. La filiale belge (créée en 2005 à Bruxelles) compte aujourd'hui 5 personnes et est dirigée par le pionnier internet Jean-Paul Dewever. Dans la pratique, pas mal de décisions sont cependant encore prises par la filiale néerlandaise nettement plus importante ou par le siège central européen de Dublin.

Nos partenaires