Google ouvre un centre AI en Chine

13/12/17 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Nonobstant le fait que les services internet de Google ne sont pas les bienvenus en Chine, l'entreprise ouvre quand même dans ce pays un centre de recherche dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Google ouvre un centre AI en Chine

. © Reuters Pictures

Avec ce centre, qui ouvre ses portes aujourd'hui même, Google entend surtout utiliser le talent local pour des travaux de recherche en AI. Les autorités chinoises sont également des adeptes de l'AI, mais doivent concilier cette attitude avec la présence sur leur sol d'entreprises étrangères qu'elles préfèrent ne pas voir trop actives.

C'est ainsi que les principaux services de Google, comme la fonction de recherche, Gmail ou Drive, sont encore toujours interdites en Chine. Le Play Store d'Android n'est par conséquent pas non plus accessible aux Chinois. Le pays veut ainsi éviter que les médias et plates-formes internet étrangers exercent une certaine influence qui pourrait nuire à la stabilité et à l'idéologie chinoise.

C'est ainsi qu'en Chine par exemple, on ne peut pas lire qu'en 1989, des centaines de citoyens ont été tués par l'armée suite à des protestations estudiantines. Et même le tournoi du jeu de Go, où un bot AI de Google a affronté le champion de Chine, n'a pas été ébruité localement.

Pour Google, il s'agit là de son cinquième centre de recherche AI. Précédemment déjà, l'entreprise en avait ouvert d'autres à New York, Londres, Zurich et Toronto.

En savoir plus sur:

Nos partenaires