Google n'affichera plus d'informations médicales confidentielles

23/06/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Google a décidé en catimini de supprimer les données médicales personnelles de ses résultats de recherche. Voilà ce qu'a découvert l'agence de presse Bloomberg.

En règle générale, Google adopte une approche de non-intervention en matière de contrôle sur le web. La suppression des données médicales de personnes privées est par conséquent pour le moins étonnant.

Google place les informations qu'elle supprime de ses résultats de recherche sur une liste figurant sur sa page expliquant sa politique. Ce jeudi, le site web a ajouté à la liste phrase suivante: "données médicales personnelles et confidentielles de personnes privées".

Pas de commentaires

Une porte-parole de Google a confirmé à Bloomberg que ce changement n'aura pas d'impact sur la publicité dans le moteur de recherche. Elle s'est cependant refusée à tout autre commentaire.

Dans le passé déjà, Google avait placé sur cette liste des pages web contenant des informations financières personnelles comme des numéros de cartes de crédit, ainsi que des pages sur lesquelles les droits d'auteur étaient enfreints. En 2015, le contenu pornographique de vengeance y a encore été ajouté. Il est question ici d'images sexuellement explicites déposées sur Google sans autorisation.

Erreur

Les dossiers de santé peuvent aussi être mis en ligne sans autorisation. C'est ainsi qu'un laboratoire en Inde a en décembre encore mis par inadvertance sur le net des renseignements sensibles tels des noms et des tests VIH de plus de 43.000 patients. Les fichiers avaient aussi abouti dans les résultats de recherche de Google.

Récemment encore, Google a également adapté le tri effectué dans les résultats de recherche, afin d'éliminer les articles trompeurs et les infos factices et ce, après avoir fait l'objet de critiques, selon lesquelles l'entreprise faisait la promotion de ce genre de contenu dans ses résultats.

En savoir plus sur:

Nos partenaires