Google menace de quitter la Chine après des attaques de pirates

13/01/10 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Le géant internet Google menace de stopper ses activités en Chine, après avoir été la victime d'une offensive de piratage à grande échelle au départ de la Chine. Ce sont les défenseurs chinois des droits de l'homme qui sont la cible de ces attaques.

Le géant internet Google menace de stopper ses activités en Chine, après avoir été la victime d'une offensive de piratage à grande échelle au départ de la Chine. Ce sont les défenseurs chinois des droits de l'homme qui sont la cible de ces attaques.

"Nous avons détecté une attaque très sophistiquée et ciblée sur nos infrastructures d'entreprise, dont l'origine se situait en Chine et qui s'est soldée par le vol de propriété intellectuelle", déclare David Drummond, juriste d'entreprise, dans un communiqué. L'attaque a "au minimum touché vingt autres entreprises dans de nombreux secteurs, dont l'internet, les finances, la technologie, les médias et la chimie", ajoute Drummond.

Google affirme pour sa part "détenir des preuves, selon lesquelles la cible principale de ces attaques était de pirater les comptes Gmail des défenseurs chinois des droits de l'homme." Selon Google, ce but n'a pas été atteint.

A cause de ces attaques et étant donné la politique "de contrôle" appliquée par Pékin, "nous avons décidé que nous n'allions plus censurer les actions de recherche sur le site (chinois) google.cn", comme les autorités chinoises l'exigent, affirme le géant internet.

Dans les prochaines semaines, Google négociera avec le gouvernement chinois la possibilité "d'utiliser un moteur de recherche sans filtre et ce dans les limites de la législation chinoise", peut-on encore lire dans le communiqué.

Source: Belga

Nos partenaires