Google, le premier à 'distinguer' les épidémies de grippe

13/11/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Une nouvelle utilisation des résultats de recherche dans Google permet de signaler extrêmement vite les invasions grippales.

Une nouvelle utilisation des résultats de recherche dans Google permet de signaler extrêmement vite les invasions grippales.

Pas mal de personnes consultent manifestement l'internet, avant d'appeler leur médecin, de sorte que les données provenant de Google Trends se répandent plus rapidement que les chiffres officiels. La méthode a été testée aux Etats-Unis sur base des chiffres officiels collectés par les centres de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control & Prevention) et semble fonctionner. Elle exploite les ensembles de données historiques recueillies sur base de divers termes clés comme 'flu', 'muscle aches' et d'autres symptômes, dans le respect strict de la confidentialité des chercheurs. Google propose à présent cette fonction indicatrice dans un service Google Flu Trends (pour les Etats-Unis) et examine la manière dont cela peut être utilisé pour d'autres maladies. Le retard des chiffres CDCP est par ailleurs dû à la façon dont ils sont collectés, ce qui a comme conséquence que du personnel des soins de santé mêmes recoure également à des alternatives, tels que les chiffres émanant des centres d'hospitalisation d'urgence.

Nos partenaires