Google lave... trop blanc

20/08/08 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Google lave... trop blanc, du moins selon l'Américain Johnny Taylor. Cet homme suggère qu'il est urgent que le moteur de recherche tienne davantage compte de la communauté noire dans ses résultats.

Google lave... trop blanc, du moins selon l'Américain Johnny Taylor. Cet homme suggère qu'il est urgent que le moteur de recherche tienne davantage compte de la communauté noire dans ses résultats.

Or le hasard veut que Taylor vienne tout juste de lancer 'Rushmore Drive', un robot de recherche destiné à mieux équilibrer la situation.

Dans un entretien accordé au journal britannique The Times, Taylor a déclaré sans détour que Google est 'trop blanc'. Ce n'est pas que les auteurs du robot de recherche soient des racistes, mais les résultats obtenus après une instruction de recherche ont quand même une connotation blanche, selon Taylor. Et de citer des exemples. Si l'on entre le nom 'Whitney', ce n'est pas l'artiste noire bien connue qui sort en premier lieu, mais le 'Whitney Museum', suivi de la 'Whitney Bank' américaine. Sur Rushmore Drive, par contre, c'est bien Whitney Houston qui occupe la première place du classement, 'et ce n'est que normal', estime Johnny.

Si l'on entre 'diabetes' sur Google, l'on obtient aux Etats-Unis en premier lieu l''American Diabetes Association'. Rushmore Drive, de son côté, accorde la priorité à 'statistics about African-Americans and diabetes' et, dans son cinquième résultat, propose un lien vers la section 'diabetes' de blackhealthcare.com.

Tout cela est rendu possible en donnant plus de poids au terme 'blanc' ou 'noir' dans l'algorithme de recherche.

Pourvu que cela ne donne pas des idées au Ministre-Président flamand, Kris Peeters....

Nos partenaires