Google et Facebook traduisent pour les Iraniens

22/06/09 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

Le moteur de recherche Google et le site de socialisation Facebook ont traduit leurs sites web en farsi, afin de permettre aux Iraniens de communiquer plus facilement avec l'étranger.

Le moteur de recherche Google et le site de socialisation Facebook ont traduit leurs sites web en farsi, afin de permettre aux Iraniens de communiquer plus facilement avec l'étranger.

Le groupe de la population iranienne qui proteste contre la réélection du président Ahmadinejad, utilise depuis la semaine dernière toujours plus l'internet pour s'organiser. Ils exploitent principalement les sites sociaux comme Twitter et Facebook, sur lesquels sont publiés quotidiennement des milliers de témoignages oculaires qui donnent une idée de la tension qui règne dans le pays.

Pour étouffer ce mouvement de protestation, les autorités iraniennes ont non seulement censuré les médias conventionnels, mais ont aussi interrompu le trafic GSM et SMS. Des sites comme Facebook sont aussi paralysés, mais il est possible de contourner le blocage au moyen de serveurs proxy.

En traduisant leurs sites, Google et Facebook indiquent qu'ils privilégient la liberté d'expression."Via Google Translate, les personnes parlant le perse peuvent facilement communiquer avec l'étranger et vice versa", peut-on lire sur le blog officiel de Google.

Source: Belga

Nos partenaires