Google envisagerait ses propres processeurs pour serveurs

13/12/13 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Datanews

Google examinerait la possibilité de fabriquer elle-même des processeurs ARM pour serveurs et ainsi mettre Intel hors jeu. Or Google est le cinquième plus important client d'Intel.

Google envisagerait ses propres processeurs pour serveurs

Selon l'agence de presse Bloomberg, Google envisagerait de concevoir désormais elle-même les processeurs pour ses serveurs et ce, sur base de la technologie ARM. Google pourrait ainsi mieux ajuster le hardware au software, indique Bloomberg qui cite une source anonyme, laquelle ajoute cependant que rien n'a encore été vraiment décidé.

La démarche de Google représenterait un solide coup sur la tête d'Intel qui compte précisément sur les entreprises internet pour stimuler ses ventes de processeurs. Le fabricant de puces tire à présent pas moins de 4,3 pour cent de son chiffre d'affaires annuel des ventes à Google. Google est le cinquième plus grand client d'Intel et est depuis 2007 déjà le principal fabricant de serveurs.

Google ne souhaite pas confirmer ces rumeurs à Bloomberg et s'en tient par la voix de sa porte-parole, Liz Markman, à une réponse vague: Nous concevons activement la meilleure infrastructure au monde."

Pour ARM, un accord avec Google serait une fameuse aubaine. Les puces basées ARM sont à présent déjà omniprésentes dans les smartphones et tablettes. Intel tente depuis longtemps de se distinguer sur ce marché, mais des entreprises comme Qualcomm et Samsung parviennent provisoirement encore à bien le protéger.

En savoir plus sur:

Nos partenaires