Google entend racheter le service de payements mobiles d'entreprises télécoms américaines

19/01/15 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Le géant technologique américain Google souhaite s'emparer du service de payements pour smartphones des entreprises télécoms américaines AT&T, Verizon et T-Mobile.

Google entend racheter le service de payements mobiles d'entreprises télécoms américaines

Google © iStockPhoto

Leur système commun Softcard est un concurrent de l'Apple Pay sur l'iPhone et est actif depuis plusieurs années déjà, sans grand succès pour l'instant.

Selon le Wall Street Journal, Google serait prête à libérer au moins 50 millions de dollars pour ce rachat. Mais le service de paiements Paypal, qui a été scindé de son ex-maison mère eBay, se montre également intéressé. Il en va de même pour l'entreprise technologique américaine Microsoft, à en croire le blog technologique TechCrunch.

Ces dernières années, les entreprises télécoms susmentionnées ont, selon une estimation, investi des millions de dollars dans Softcard. L'appli du même nom est actuellement disponible pour les smartphones qui tournent sur le système d'exploitation Android de Google ou sur Windows Phone de Microsoft.

L'entreprise Softcard s'appelait à l'origine Isis, mais son appellation a été modifiée car elle ressemblait trop à celle de la milice terroriste Etat Islamique (IS). Softcard permet d'ajouter des cartes de banque à une espèce de portefeuille numérique sur le smartphone, afin de payer à la caisse par communication NFC (Near Field Communication, alias la communication sans contact). Google dispose déjà d'un service similaire propre: Google Wallet. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires