"Google, ennemie du respect de la confidentialité"

11/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 10/06/07 à 23:59

Source: Datanews

Voilà ce que mentionne le contrôleur du respect de la vie privée Privacy International dans une radioscopie à grande échelle de nombre d'entreprises IT et de sites web importants. Google fait moins bien encore que d'autres mauvais élèves ayant pour nom Microsoft, Apple, Yahoo et Facebook.

"Google a clairement des antécédents dans sa façon de nier le respect de la vie privée. Chacune de ses annonces comprend de nouvelle pratiques qui permettent la surveillance des utilisateurs d'une façon ou d'une autre." Privacy International n'est pas tendre vis-à-vis de Google, qui est [le plus mauvais élève] de toute la classe des entreprises examinées. Microsoft, Apple, AOL, Yahoo, Facebook, Hi5, Windows Live Spaces et Reunion.com ne font guère mieux et se voient attribuer la mention 'menace substantielle pour la vie privée'. Mais seule Google est qualifiée d''ennemie du respect de la confidentialité'."Nous sommes conscients que le fait de placer Google tout en bas du classement suscitera la controverse, mais dans le cadre de notre enquête, nous avons trouvé plusieurs exemples de la façon dont Google est plus en défaut que les autres entreprises en matière de protection de la vie privée", a expliqué un porte-parole de Privacy International à nos collègues de Webwereld.nl.Pour sa part, Google déclare qu'elle ne surveille pas les utilisateurs et qu'elle ne conserve aucune donnée personnelle. Le géant du web essaie de compromettre Privacy International en faisant référence à un lien possible entre les enquêteurs et Microsoft. Pour cette affirmation, l'organisme de contrôle du respect de la vie privée exige des excuses de la part de Google dans [une lettre ouverte].

Nos partenaires