Google en appel du jugement belge

21/09/06 à 00:00 - Mise à jour à 20/09/06 à 23:59

Source: Datanews

Après que Google ait décidé mardi de supprimer tous les liens renvoyant aux sites des journaux et magazines qui avaient porté plainte contre elle, l'entreprise de recherche a à présent fait appel du jugement rendu par un juge belge. Vendredi dernier, ce dernier exigeait que les pages concernées soient retirées de la cache.

Un huissier aurait par ailleurs constaté, lundi et mardi, que le géant de la recherche n'avait pas satisfait à la sentence, mais sans donner davantage de précisions. Copiepresse, qui avait lancé la machine juridique, prétend assez étrangement "n'avoir eu durant des mois aucune nouvelle" de Google. "Tout semble cependant indiquer que Google prend à présent enfin la chose au sérieux", explique la porte-parole Margaret Boribon. On suspecte que le géant de la recherche ait supprimé entièrement les sites de son index belge afin de prévenir d'autres plaignants européens et d'éviter qu'ils s'allient à Copiepresse.Google même déclare qu'elle n'a pas eu l'occasion de se défendre parce qu'elle n'a été informée du procès que deux semaines après la fin de l'audience. En outre, le site de recherche estime que le jugement est injuste. Passant sur le fait que le problème des journaux se trouve dans 'Google Cache', Google insiste sur celui qu'un site peut demander volontairement d'être rayé de l'index tant de Google Search que de Google News. Elle n'a cependant pipé mot sur l'indexation, mais pas la mise en cache de pages.Une étude effectuée par le conseiller internet Luc Golvers qui prétend que Google News n'est pas un site de recherche, mais un portail d'information, a été essentielle dans le jugement rendu par le juge belge, mais le sera aussi pour l'évolution de la procédure d'appel.

Nos partenaires