Google désactive la gestion de quelques plugins

31/01/17 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Datanews

Dans Chrome 57, Google a supprimé quelques options de gestion de plugins (modules d'extension). Tel est le cas notamment du plugin DRM Widevine.

Google désactive la gestion de quelques plugins

© REUTERS

Dans Chrome 57, Google a retiré quelques options de gestion de plugins. Il s'agit spécifiquement d'une adaptation de la page 'chrome://plugins', où il est possible dans les versions plus anciennes d'activer ou de désactiver les plugins de PDF viewer, Adobe Flash et Widevine. Les deux premiers peuvent certes encore être commandés à partir du panneau 'chrome://settings' habituel. Le changement s'applique à Chrome, ainsi qu'à Chromium qui en découle.

La mise à jour est suivie avec méfiance par quelques chercheurs, parce que le plugin DRM Widevine de Google ne serait ainsi plus optionnel. Widevine est un plugin de sécurité conçu pour protéger notamment les médias diffusés, tels Netflix, contre le copiage. Pas de problème en soi, si ce n'était que DRM est dans la plupart des pays protégé par des lois sur les droits d'auteur. Or le fait de rendre publiques les fuites dans les logiciels DRM peut être considéré par ces lois comme une participation à des actions de piratage, débouchant sur de possibles amendes. Voilà qui compliquerait la vie des chercheurs en sécurité qui publient les défauts dans le plugin et par extension dans le navigateur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires