Google défend sa politique de combinaison d'applis avec Android vis-à-vis de l'Europe

14/11/16 à 11:36 - Mise à jour à 11:37

Source: Datanews

Google défend sa politique de regroupement d'applis avec Android face à la Commission européenne.

Google défend sa politique de combinaison d'applis avec Android vis-à-vis de l'Europe

© Reuters

Le géant des recherches réagit ainsi à une plainte de cette même Commission. Google affirme que la livraison d'origine de Google Search permet de garder Android gratuit. Et les applis fournies devraient permettre un fonctionnement souple des téléphones Android, afin qu'ils puissent ainsi mieux concurrencer les iPhone d'Apple.

Google a envoyé cette réponse à la Commission européenne en réaction à la plainte introduite en avril par cette dernière, faisant suite à des doléances de certains développeurs d'applis, du moteur de recherche russe Yandex et du consortium d'entreprises Fairsearch.

Google fournit d'origine une suite d'applis avec Android. L'entreprise insiste sur le fait que les fabricants de téléphones ne doivent pas forcément installer ces applis. Il convient cependant de toujours installer le navigateur Chrome avec Google Search. Selon Google, ce n'est pas un problème. Les propriétaires d'un téléphone peuvent en effet installer eux-mêmes d'autres applis et le font du reste massivement, puisqu'il est question de 50 applis en moyenne par téléphone Android en Europe. (ANP)

Nos partenaires