'Google Buzz' s'attaque à Facebook et à Twitter

10/02/10 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Google va intégrer des possibilités de réseau social à son service de courriel Gmail. 'Google Buzz' (c'est son nom) va ainsi concurrencer Facebook et Twitter.

Google va intégrer des possibilités de réseau social à son service de courriel Gmail. 'Google Buzz' (c'est son nom) va ainsi concurrencer Facebook et Twitter.

[Comme on l'attendait], Google a dévoilé sa toute nouvelle arme avec laquelle l'entreprise compte bien mener le combat contre le site de socialisation Facebook et le service de micro-blogging Twitter. 'Google Buzz' devrait faire en sorte que l'entreprise qui a grandi grâce à son moteur de recherche, parte aussi à la conquête du monde des réseaux de socialisation.

En fait, Buzz - tout comme ses concurrents - consiste en un flux en temps réel de mises à jour de statut, de photos, de liens, de petits films et de messages d'amis. Libre à vous d'indiquer que vous trouvez tel ou tel élément intéressant et que vous souhaitez y réagir. Vous avez déjà entendu cela quelque part? Les services Google existants comme Picasa (photos) et Reader (infos) y seront le cas échéant regroupés. Il sera aussi possible d'importer des photos de Flickr, tout comme des mises à jour de... Twitter. L'inverse - poster via Buzz des messages sur Twitter - ne sera cependant pas possible.

Google Buzz sera intégré au service e-mail Gmail largement utilisé et qui, selon les chiffres cités par comScore, attire chaque mois 176 millions de visiteurs uniques. Google entend tirer parti de cette grande base d'utilisateurs existante, en attirant les utilisateurs vers Buzz et, ainsi, tenter de convaincre des millions d'utilisateurs dans les plus brefs délais. Expérimenter le nouveau service, c'est une chose, mais être prêt à continuer à l'utiliser, c'en est une autre. Car qui attend encore une manière supplémentaire d'envoyer de par le monde une mise à jour de statut ou de partager ses pensées les plus profondes, ses élucubrations ou ses réflexions philosophiques avec ses amis ou connaissances?

Google pense résoudre ce problème en jouant sur la facilité d'emploi et l'intégration poussée à la boîte entrante de Gmail. Buzz entend ici distinguer les messages 'publics' et 'privés'. Buzz n'afficherait par exemple automatiquement que les mises à jour qui vous intéressent le plus et dissimulerait sans rien... dire les messages revenant sans cesse. Google met aussi nettement l'accent sur la fonctionnalité mobile, via un téléphone intelligent Android ou un iPhone, où - si vous le souhaitez - vous pourriez ajouter l'endroit d'où vous envoyez une mise à jour vers Buzz. Reste à voir si le grand public se laissera convaincre. Avec Google Wave, cela n'a en tout cas pas encore réussi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires