Google a reçu 2.300 demandes d'oubli belges

04/07/14 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

Ces dernières semaines, Google a reçu au départ de la Belgique 2.300 demandes de suppression de résultats de recherche.

Google a reçu 2.300 demandes d'oubli belges

© (c)Flickr/Hometown Beauty

Ces dernières semaines, Google a reçu au départ de la Belgique 2.300 demandes de suppression de résultats de recherche.

Depuis le 30 mai, les Européens peuvent remplir un formulaire d'oubli chez Google. Aujourd'hui, l'entreprise a reçu quelque septante mille demandes. A la requête de notre rédaction, Google nous apprend que 2.300 d'entre elles proviennent de Belgique et ce, même si le nombre total d'URL à censurer est probablement encore largement supérieur du fait que l'on peut exiger plusieurs suppressions par demande. Ajoutons cependant que c'est Google même qui décide de supprimer ou non les résultats des recherches.

Le formulaire d'oubli a vu le jour suite à un jugement rendu par la Cour européenne de Justice. Ce jugement donne aux citoyens le droit d'être oublié. Un exemple typique est celui d'un ancien article de presse consacré à un acte que vous auriez commis dans le passe et qui continue à surgir dans les résultats d'une recherche sur votre nom dans Google.

Pays-Bas

Par comparaison: aux Pays-Bas, Google a reçu le mois dernier 4.209 demandes dans ce sens. Il nous faut cependant apporter la nuance que ce pays compte 5,5 millions de citoyens en plus que la Belgique.

L'afflux de demandes semble entre-temps diminuer. Le formulaire se trouve en ligne depuis le 30 mai et avait été rempli à douze mille reprises le premier jour et ce, dans toute l'Europe. Quelques jours plus tard, l'on apprenait qu'en moyenne, dix mille demandes étaient introduites quotidiennement. Aujourd'hui, 35 jours après, le compteur affiche septante mille demandes, ce qui en représente deux mille par jour.

En savoir plus sur:

Nos partenaires