Google a contourné les paramètres de confidentialité d'Apple

Frederik Tibau

17/02/2012 - 13:05

Google et toute une série d’autres entreprises qui s’occupent de ventes publicitaires, ont contourné les paramètres de confidentialité sur les téléphones et ordinateurs de millions de personnes en exploitant le navigateur web Safari d’Apple. Voilà ce qu’on peut lire dans le journal d’affaires The Wall Street Journal de ce vendredi.

Les entreprises ont utilisé un code spécial leur permettant, via Safari, de savoir ce que les internautes faisaient en ligne. Safari est actuellement le navigateur le plus souvent utilisé sur les appareils mobiles et est conçu de telle manière que les faits et gestes des surfeurs ne puissent en fait pas être contrôlés.

Safari n’accepte normalement que les cookies (mouchards) des sites que l’utilisateur même visite. D’autres cookies, provenant par exemple de publicités, sont bloqués. Or le code spécial utilisé par Google dans plusieurs annonces a ‘bypassé’ cette technique. C’est ainsi que des cookies ont pu passer entre les mailles du filet, ce qui a permis de suivre les sessions de navigation des utilisateurs.

Google a rendu le code inutilisable, après que The Wall Street Journal ait pris contact avec elle. Selon le géant de la recherche, la technique a été imaginée pour savoir si les utilisateurs se connectaient à des services Google en raison de l’offre du système +1 (comparable au 'liken' sur Facebook).

Certains cookies pouvaient ainsi passer dans ce but uniquement. "Le navigateur Safari contient cependant une fonctionnalité qui faisait que d’autres cookies publicitaires de Google encore étaient acceptées par lui", réagit Google.

The Wall Street Journal a déjà publié un manuel permettant aux utilisateurs de savoir s’ils ont été suivis.

Les infos de DataNews aussi via Facebook

Plus sur: , ,

   

Réagir

 

Whitepapers