Google à Bruxelles pour débattre de Vista avec l'UE

02/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 01/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Après Adobe et Symantec, voici à présent que Google vient s'asseoir aussi à la table des négociations avec Neelie Kroes et consorts. Google déclare être préoccupée au sujet de Windows Vista.

Le géant de la recherche a délégué à Bruxelles son vice-président David Drummond de la 'corporate development division' pour expliquer clairement à la Commission européenne que l'entreprise se fait du souci à propos des choix que Microsoft semble faire pour l'avenir. En l'occurrence, Google n'est pas ravie des possibilités de recherche incorporées dans Windows qui, selon elle, devraient être conçues de telle manière que l'utilisateur puisse choisir les outils de recherche. Le fait que Google fournisse - par hasard - l'application Desktop Search qui conviendrait parfaitement pour cela, joue ici plus que probablement un rôle.Le fournisseur de services internet a par ailleurs déjà conquis une part substantielle du marché, conjointement avec le fabricant de systèmes Dell et via des partenariats conclus avec d'autres entreprises. En outre, Microsoft a déjà annoncé que les services de recherche dans Internet Explorer 7 et Vista pourront être aisément modifiés, afin que les utilisateurs puissent aussi opter pour Google s'ils le souhaitent. De son côté, Google table probablement sur le fait que la bienveillance que Microsoft a précédemment affichée vis-à-vis des entreprises antivirus, se manifestera de nouveau.

Nos partenaires