GM préfère attendre le successeur de Vista

14/05/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le constructeur automobile General Motors a choisi provisoirement de ne pas adopter le système d'exploitation Vista, mais préfère attendre son successeur, Windows 7, qui sortira probablement en 2010 ou 2011.

Le constructeur automobile General Motors a choisi provisoirement de ne pas adopter le système d'exploitation Vista, mais préfère attendre son successeur, Windows 7, qui sortira probablement en 2010 ou 2011.

Les ordinateurs de General Motors, le plus grand constructeur automobile au monde, continueront de tourner sur Windows XP et non pas sur son successeur, Vista. La société préfère attendre Windows 7, le système d'exploitation qui succédera à Vista en 2010 ou 2011. Un passage à Vista prendrait tant de temps au constructeur qu'il peut se permettre d'attendre Windows 7. Voilà ce que déclare Fred Killeen, 'chief systems & technology officer' chez GM, sur le site d'actualité BusinessWeek.

Selon Killeen, Vista est trop exigeant vis-à-vis du processeur et de la mémoire de travail des ordinateurs. Le système d'exploitation ne pourrait par conséquent même pas tourner sur la plupart des PC de GM. Il existe en outre des problèmes de compatibilité avec de nombreux logiciels que GM fait tourner sur Windows. Les fournisseurs de logiciels de GM ne peuvent pas encore garantir que tous leurs programmes tournent sans problème sur Vista. Pour Killeen, il s'agit là d'une raison suffisante pour conserver XP encore durant les trois à quatre prochaines années.

GM n'est pas la seule entreprise à renoncer provisoirement à Vista. Les chiffres de vente du nouveau système d'exploitation restent en effet en deçà des attentes, en raison aussi de la concurrence d'acteurs comme Google et Apple. L'éditeur Microsoft se tourne par conséquent vers de nouveaux segments de marché, comme les logiciels en ligne.

Selon BusinessWeek, 140 millions d'exemplaires de Vista ont été vendus jusqu'en avril 2008, en ce compris ceux que les consommateurs reçoivent automatiquement à l'achat d'un nouveau PC et ceux auxquels les entreprises ont droit, mais qui ne sont pas utilisés. Mike Nash, 'corporate vice president' chez Microsoft, explique qu'il y a cependant suffisamment d'autres grandes sociétés qui ont aujourd'hui migré vers Vista, telles Shell, Bank of America et Continental Airlines.

Quelques fournisseurs d'ordinateurs, dont Dell et HP, avaient annoncé en avril qu'ils continueraient à fournir et à supporter l'ancien système d'exploitation Windows XP après juin 2008, date à laquelle Microsoft arrêtera la distribution de XP.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires