GM et Lyft, un concurrent d'Uber, vont créer un réseau de taxis autonomes

05/01/16 à 11:06 - Mise à jour à 11:45

Source: Datanews

Par le biais d'un important investissement dans Lyft, un concurrent d'Uber, General Motors pose les fondements d'un réseau de voitures sans conducteur à la demande.

GM et Lyft, un concurrent d'Uber, vont créer un réseau de taxis autonomes

GM et Lyft © .

General Motors, surtout connue chez nous avec les marques Opel et Chevrolet, investit 500 millions de dollars dans Lyft, un service de taxi alternatif, comparable à Uber. Le duo va collaborer à un réseau de voitures autonomes que l'on pourra commander en cas de besoin.

En outre, GM devient le partenaire privilégié en tant que loueur de voitures aux chauffeurs de Lyft, alors que les conducteurs et les clients auront accès aux services OnStar (navigation, services de connectivité, protection contre le vol, appels d'urgence, etc.). GM disposera désormais aussi d'un siège au sein du conseil d'administration de Lyft.

Le résultat de la collaboration est actuellement encore assez éloigné, mais comme tout grand constructeur automobile, GM prépare aujourd'hui aussi une voiture autonome. D'ici 2017, l'entreprise devrait être prête avec un véhicule capable de rouler de lui-même sur autoroute, alors qu'à l'horizon 2020, toutes les grandes marques devraient lancer des voitures complètement autonomes.

A cette échéance, une foule de nouveaux services devraient se manifester, et GM souhaite donc être prêt. En concluant à présent un partenariat avec Lyft, l'entreprise va élaborer un nouveau modèle commercial, par lequel les voitures autonomes ne seront plus vendues à un seul conducteur, mais louées par exemple, comme le font aujourd'hui les personnes qui recourent à Lyft ou à Uber.

Nos partenaires