GlaxoSmithKline opte pour Cisco

20/09/07 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

Le géant pharmaceutique GlaxoSmithKline vient de sélectionner la plate-forme de 'unified communications' de Cisco. Laquelle affirme disposer d'une solide avance sur Microsoft qui lancera en Belgique son Communications Server 2007 le 29 novembre.

Le géant pharmaceutique GlaxoSmithKline vient de sélectionner la plate-forme de 'unified communications' de Cisco. Laquelle affirme disposer d'une solide avance sur Microsoft qui lancera en Belgique son Communications Server 2007 le 29 novembre.

La filiale belge de GlaxoSmithKline à Genval sera dotée par l'intégrateur Telindus Belgacom ICT d'une solution complète en 'unified communications' de Cisco. Le contrat porte sur 7.000 postes IT, une messagerie vocale intégrée et un centre d'appels. La commande sera en partie financée, c'est une première, par Cisco Capital qui permettra à GSK de privilégier l'opex au détriment du capex. En d'autres termes, l'investissement de départ sera moindre au profit d'un budget opérationnel mensuel. Cisco affirme compter en Belgique quelque 1.300 clients pour ce type de financement en 'unified communications'.

Pour sa part, Microsoft prévoit un lancement mondial de son Communications Server 2007 le 16 octobre prochain, tandis que la Belgique devra attendre le 29 novembre. "Il va de soi que nous allons concurrencer Microsoft", explique Pol Vanbiervliet, directeur général de Cisco Belux, qui ajoute qu'il faudra encore 6 mois avant de voir la solution de Redmond apparaître sur le marché. "La plupart des grandes entreprises ont tant Microsoft que Cisco comme fournisseur. Il appartient au client de décider de la solution de 'unified communications' qui lui convient le mieux, mais nous disposons d'une solide avance et privilégions une approche ouverte. Tel n'est pas le cas de Microsoft. Nombre de clients utilisent aussi des Backberry ou des Nokia, qui ne sont pas toujours vraiment compatibles. Et il ne faudrait pas oublier les très nombreux clients Lotus Notes."

Après une année 2005 difficile (un chiffre d'affaires en légère hausse à 116 millions EUR), Cisco Belux qualifie l'exercice 2006 (à fin juillet) de 'grand cru' avec une croissance de 24% de son chiffre d'affaires. Dans les 12 prochains mois, la filiale entend décrocher davantage de contrats auprès des pouvoirs publics. Et d'ici 2010, elle entend accroître sensiblement sa part de marché en téléphonie IP, aujourd'hui d'un peu plus de 10%, et détrôner Siemens ou Alcatel. Un défi de taille...

Nos partenaires