Gimv revend sa participation dans un géo-spécialiste louvaniste

04/10/17 à 14:52 - Mise à jour à 14:51

La spin-off louvaniste Luciad, qui développe un logiciel permettent de fusionner et d'analyser rapidement les géo-données, passe entre des mains suédoises. La société d'investissement Gimv a en effet annoncé aujourd'hui même qu'elle revendait sa participation dans l'entreprise à Hexagon, un fournisseur suédois de technologies d'information.

Gimv revend sa participation dans un géo-spécialiste louvaniste

La spin-off louvaniste donne le ton en matière de visualisation rapide de grandes quantités de géo-données © Luciad

Luciad a été fondée en 1999 sous forme d'une émanation (spin-off) de la KU Leuven et occupe actuellement 75 personnes. L'entreprise fournit un logiciel permettant d'une part de regrouper des données provenant de satellites, de radars, de stations météo et de capteurs et d'en effectuer d'autre part des analyses visuelles pour en tirer des modèles 3D en temps réel.

Cela s'avère particulièrement utile pour quiconque doit exploiter beaucoup de données géo-spatiales lors de prises de décision importantes, comme dans le secteur aérien ou à des fins militaires. Parmi les clients de Luciad, on trouve de nombreux avionneurs tels Airbus, Boeing, Dassault et Lufthansa Systems, mais aussi l'OTAN.

La société d'investissement Gimv créée par le gouvernement flamand avait pris une participation dans la startup en 2013. A présent, Gimv et ses coactionnaires la revendent, afin que Luciad devienne une filiale à part entière d'Hexagon, une firme suédoise cotée en Bourse, qui réalise 3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires avec de la technologie géo-spatiale notamment.

"Nous sommes ravis d'avoir trouvé pour Luciad un hébergeur qui fonctionnera de manière plus stimulante et avec un renfort synergétique", déclare Tom Van de Voorde, en charge de la plate-forme Smart Industries de Gimv et membre du conseil d'administration de Luciad.

"Gimv nous a offert la plate-forme dont nous avions besoin pour évoluer de l'état d'entreprise débutante à celui de 'scale-up'. Au cours des quatre années où nous avons fait partie du portefeuille de Gimv, l'organisation a sensiblement progressé sans connaître les habituelles difficultés liées à la croissance", affirme Marc Melviez, CEO de Luciad.

Le montant de la revente de la participation de Gimv n'a pas été communiqué.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos