GFI Belgium: débuts internationaux de d-works

02/02/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

GFI Belgique a profité de la récente conférence Lotusphere 2009 d'IBM pour lancer sa plate-forme collaborative 2.0 d-works sur le marché international.

GFI Belgique a profité de la récente conférence Lotusphere 2009 d'IBM pour lancer sa plate-forme collaborative 2.0 d-works sur le marché international.

Des négociations sont par ailleurs en cours avec IBM dans l'espoir de pouvoir intégrer d'office d-works dans son appliance Lotus Foundations. Cette dernière est un système préconfiguré incluant une pile complète d'outils: intégré Symphony, Lotus Notes & Domino (plus Domino Access for Outlook), potentiel de mash-ups, logiciels de sécurité, mécanismes automatiques de sauvegarde programmable...

Centre de compétences Lotus du groupe GFI, la filiale belge a développé sa plate-forme collabora-tive 2.0 d-works, basée sur Lotus Domino et Lotus Sametime, à destination des PME et des dépar-tements de grandes entreprises. Elle permet de créer un intranet personnalisé, un espace de projets ou de partage de connaissances, adapté aux principes de collaboration "2.0" en mariant et incrustant des outils et fonctionnalités tels que blogs, wikis, chat temps réel, forums... dans des applications classiques d'aide à la productivité (outils bureautiques, mail, agenda,...). Et ce, en veillant à ce que les règles de sécurité, de confidentialité et de contrôle d'accès, indispensables en environnement professionnel, puissent être respectées.

Pour ce faire, d-works met en oeuvre les mécanismes proposés par Domino: authentification, contrôle d'accès serveur et application, contrôle des fils RSS, enregistrement de toutes les données dans une base Domino qui garde donc la main sur les vérifications d'accès. d-works y ajoute encore divers niveaux de sécurité spécifiques, activables pour chaque module, via définition de divers pro-fils d'utilisateurs: "propriétaire" (possibilité d'adapter la configuration et de modifier les informa-tions); "éditeur/auteur" (création et modification d'informations mais sans accès à la configuration); et "lecteur" (simples consultations).

d-works avait été lancé sur le marché belge à l'automne. Parmi les premiers clients belges: ACB, concepteur de cartes de circuits imprimés.

Nos partenaires