Getronics Belux: mieux que le groupe

14/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 13/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Le prestataire de services IT Getronics continue à améliorer sa profitabilité dans le Belux et affiche une croissance de ses revenus de 8%. Ce qui en fait un bon élève du groupe.

Alors que le groupe Getronics a vu son chiffre d'affaires progresser très faiblement de moins de 1% à 2,627 millions EUR, la perte nette s'est élevée à 145 millions EUR, même si la profitabilité opérationnelle atteint 4,5%, tandis que le 'cash flow' s'établit à 51 millions EUR (contre un 'cashflow' négatif de 5 millions en EUR). En cause surtout des désinvestissements dans plusieurs pays (dont l'Italie) et une réévaluation du 'goodwill'.Au niveau de la filiale Belux, le chiffre d'affaires a augmenté de 8% (croissance organique uniquement) pour s'élever à environ 120 millions EUR, avec un résultat opérationnel de 5% et "une profitabilité sensiblement redressée ces 3 dernières années", épingle Jean-Claude Vandenbosch, directeur général Belux et France.Dans le Belux, Getronics réalise 50% de son chiffre d'affaires dans le secteur public en général (dont le Fédéral et les institutions européennes), les autres secteurs forts étant la banque et l'industrie. Le portefeuille d'activités couvre 5 grands domaines: les 'workspace management services' (gestion d'actifs pour le client); les 'technology transformation services' (déploiement de technologies Microsoft et Cisco, câblage et conception/migration d'architectures); les services de sécurité; les services applicatifs (gestion de contenu et dématérialisation de documents); et les services de communication (à base Cisco). Le chiffre d'affaires Belux est généré à 2/3 par des clients internationaux (multinationales dont le siège central est en Belgique ou filiales de groupes internationaux). Getronics Belux emploie 711 collaborateurs internes et 199 'contractants' (dont 110 nouveaux recrutements l'an dernier).Pour 2007, Jean-Claude Vandenbosch évoque assez évasivement une "croissance profitable" et mise beaucoup sur le contrat d'externalisation décroché (en partenariat avec KPN et Atos) pour ING, qui devrait générer un chiffre d'affaires de 235 millions EUR dans le Benelux. Sans oublier l'apport de 25 consultants grâce à la reprise d'APX (assistance technique, surtout dans les 'utilities').

Nos partenaires