Gel du salaire de l'informaticien néerlandais

29/06/10 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Datanews

Les salaires des professionnels de l'ICT ont à peine grimpé l'année dernière aux Pays-Bas. Voilà ce qui ressort de l'enquête sur les salaires 2010 réalisée par De Automatizering Gids.

Gel du salaire de l'informaticien néerlandais

Les salaires des professionnels de l'ICT ont à peine grimpé l'année dernière aux Pays-Bas. Voilà ce qui ressort de l'enquête sur les salaires 2010 réalisée par De Automatizering Gids.

Cette enquête sur les salaires effectuée par le magazine ICT De Automatizering Gids en collaboration avec le cabinet-conseil en management Berenschot évoque la hausse la plus faible des salaires ICT aux Pays-Bas depuis 2003, inférieure même à la hausse moyenne des salaires en CAO. Concrètement, le rapport est de 2,2 pour cent contre 2,9 pour cent. La hausse la plus basse pour un informaticien a été de 0,4 pour cent (pour le gestionnaire d'applications techniques), et la plus forte de 3,1 pour cent (pour les opérateurs, ce qui représente du reste une manoeuvre de rattrapage). C'est dans le domaine du software que les salaires sont restés le plus à niveau et c'est pour les gestionnaires qu'ils ont été le plus sous pression. La même situation se manifeste aussi sur le marché du travail, où ce sont les personnes ayant une solide expérience dans le domaine du développement qui trouvent plus facilement du travail que les informaticiens orientés gestion et ayant un arrière-plan plus généraliste.

La faible augmentation salariale n'est pas la seule concordance avec les résultats de l'enquête sur les salaires réalisée par Data News cette année. Aux Pays-Bas aussi, les femmes sont sous-représentées (5%, encore moins que dans l'enquête de DN), alors que les travailleurs demandent de la flexibilité dans leur temps de travail en vue d'atteindre un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et privée. Aux Pays-Bas, l'on assiste en outre également à une croissance de l'importance des médias sociaux dans la recherche d'un nouvel emploi. Et tout comme en Belgique, il y a malheureusement le phénomène inquiétant du vieillissement manifeste de l'informaticien, puisque les participants à l'enquête néerlandaise avaient une moyenne d'âge de 42 ans.

Critique

L'enquête émet aussi une critique envers la haute direction des entreprises ICT néerlandaises, qui voit son salaire en revenir au niveau de 2007. Selon De Automatizering Gids, "c'est là une situation qui sème la confusion". Concrètement, le magazine affirme que "si la crise est réellement passée et si les salaires au sommet des entreprises peuvent repartir vers le haut, ceux des informaticiens doivent suivre le mouvement."

En savoir plus sur:

Nos partenaires