Gel du budget IT dans la plupart des organisations

23/01/12 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Datanews

L'on recensera cette année moins de hausse et moins de recul des budgets IT par rapport à l'an dernier. On l'aura compris, ce sera une croissance nulle partout. La prévision de la fédération technologique Agoria - les entreprises technologiques tablent sur une croissance zéro en 2012 - trouve à présent un écho dans les perspectives dressées par le cabinet d'analystes IDC à propos des budgets IT. Les analystes se basent sur une enquête réalisée en novembre auprès de 590 organisations d'Europe occidentale. Il en ressort que quelque 40 pour cent des entreprises s'attendent encore à une hausse des budgets IT, alors que 17 pour cent tablent sur un recul

Gel du budget IT dans la plupart des organisations

L'on recensera cette année moins de hausse et moins de recul des budgets IT par rapport à l'an dernier. On l'aura compris, ce sera une croissance nulle partout.

La prévision de la fédération technologique Agoria - les entreprises technologiques tablent sur une croissance zéro en 2012 - trouve à présent un écho dans les perspectives dressées par le cabinet d'analystes IDC à propos des budgets IT. Les analystes se basent sur une enquête réalisée en novembre auprès de 590 organisations d'Europe occidentale. Il en ressort que quelque 40 pour cent des entreprises s'attendent encore à une hausse des budgets IT, alors que 17 pour cent tablent sur un recul. L'année dernière, ces chiffres étaient respectivement de 43 et 20 pour cent. Le groupe d'entreprises qui misent sur un statu quo des budgets IT, est donc plus important, puisqu'il passe de 37 pour cent en 2011 à 43 pour cent en 2012.

Pour IDC, ces chiffres ne sont "pas nécessairement dramatiques", parce que les budgets en soi ne seront guère inférieurs à ceux de 2011. L'analyse indique que les entreprises étaient probablement en 2011 déjà assez prudentes quant à leurs budgets IT, en espérant qu'une même prudence suffise aussi en 2012. En outre, après le climat économique morose des dernières années, il n'y a potentiellement plus guère de possibilités de réaliser encore des économies, toujours selon IDC.

En savoir plus sur:

Nos partenaires