Gartner prévoit une croissance des 'security cloud services'

15/04/13 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Datanews

Les services de sécurité basés sur le nuage représenteront 4,2 milliards de dollars d'ici 2015, affirme Gartner, entre autres dans le domaine de la 'tokenization'.

Gartner prévoit une croissance des 'security cloud services'

Selon une étude effectuée en janvier dernier, quelque 10 pour cent des services seront d'ici 2015 fournis par des systèmes de sécurité de qualité professionnelle via le nuage. Voilà ce que prétend le cabinet d'études Gartner sur la base d'une enquête personnelle réalisée aux Etats-Unis et en Europe. Le marché des 'cloud based security services' représentera alors quelque 4,2 milliards de dollars.

La croissance serait due au fait que les entreprises souhaitent remédier ainsi à une carence d'expertise et de spécialistes en interne, tout en voulant réduire leurs coûts et satisfaire plus facilement aux contraintes réglementaires. Dans un premier temps, les entreprises viseraient les 'e-mail security services' (74% des participants à l'enquête), suivis par la 'tokenization as a service' (27% des participants). Ce dernier point implique que l'utilisateur ne doit plus stocker lui-même des informations liées aux personnes ('personally identifiable information' ou PII) comme des données de cartes de crédit, mais uniquement un jeton ('token') envoyé à l'utilisateur pour confirmer que la personne qui paie avec une carte, en a le droit. De cette manière, une entreprise peut plus aisément (et à moindre coût) respecter les règlements dans le cadre du standard PCI DSS notamment. Les services 'security information & event management' (SIEM) peuvent également être fournis via le nuage.

La migration vers davantage de services de sécurité basés sur le nuage impactera la fourniture de produits et de services en matière notamment de passerelles sécurisées, de 'vulnerability assessment' à distance, ainsi que de contrôle d'identité et d'accès. Voilà qui devrait profiter aux fournisseurs de services basés sur le nuage et causer par contre un retard concurrentiel aux entreprises dans l'incapacité de le faire. Ce sont tout particulièrement les VAR sans services 'cloud' qui pourraient pâtir de la diminution des achats de systèmes de sécurité internes par les entreprises, en ce compris une réduction des dépenses dans les services. "Les fournisseurs de sécurité qui n'offrent actuellement que des solutions à base de hardware/software, avec des besoins de mise en oeuvre, devront mettre au point un planning de produits qui permette au client de migrer à son rythme vers le nuage."

En savoir plus sur:

Nos partenaires