Gartner: 'Les femmes sont plus efficaces que les hommes dans le monde IT'

08/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 07/11/06 à 23:59

Source: Datanews

L'univers IT est trop masculin et ce 'machisme' s'avère dangereux pour les entreprises. Or, s'inquiète le Gartner, le nombre de femmes diminue dans le secteur.

A l'occasion de son Symposium, Gartner a fait le point sur le rôle des femmes dans les entreprises IT. Un rôle sous-évalué selon l'institut malgré quelques exemples emblématiques comme celui de Pat Russo, p-dg de Lucent."Les organismes et les entreprises qui ne reconnaissent pas la valeur des femmes au travail augmentent le risque d'échec des projets et du développement des affaires. La complémentarité entre hommes et femmes est essentielle afin d'arriver au succès", explique le Gartner.Surtout, l'institut s'inquiète de la baisse du nombre de femmes dans le secteur. "Le nombre de femmes dans la profession diminue. Gartner prévoit que d'ici 2012, 40% de femmes qui travaillent dans le monde iT quitteront ce domaine pour rejoindre le monde des affaires, la recherche & développement ou encore la création d'entreprise".Ces départs risquent de poser problème. Car selon le Gartner, les femmes sont mieux placées que les hommes pour accompagner les changements comme la globalisation ou les nouvelles pratiques de business."Les psychologues nous disent que les femmes sont, en moyenne, meilleures que les hommes pour bâtir des relations de confiance. Elles excèlent dans l'écoute, la communication et sont plus à même de comprendre les points de vue de chacun", souligne Mark Raskino, vice-président pour l'institut d'études.Et de poursuivre: "Une guerre des sexes pour l'accès à des fonctions importantes serait saine. Mais ce débat n'a pas lieu car ces fonctions sont outrageusement occupées par les hommes ", regrette l'analyste.Les DSI sont régulièrement à la recherche de profils pouvant établir des relations saines et solides avec des personnes de cultures très différentes. "Or, si les entreprises ne sont pas capables d'attirer et de fidéliser les femmes, elles ne pourront pas atteindre cet objectif", prévient Mark Raski no."Les DSI ne semblent pas prendre conscience que des missions comme le 'social networking' ou le travail collaboratif pourraient être bien mieux assurées par les femmes".Pour Kathy Harris, également VP pour le Gartner, "il faut changer les règles du jeu. La diversité n'est pas un simple concept ou une politique, c'est s'assurer la survie dans les affaires. Les entreprises IT ne peuvent pas se permettre de manquer leurs objectifs parce qu'elles font appel qu'à la moitié des talents disponibles !".

Nos partenaires