Gartner: les dépenses IT croîtront plus lentement que prévu en 2015

12/01/15 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Datanews

Les dépenses IT mondiales grimperont cette année de 2,4 pour cent à 3,8 trillions de dollars (3,2 trillions d'euros), selon Gartner. L'analyse fait observer que ce pourcentage de croissance sera inférieur aux 3,9 pour cent initialement prévus.

Selon Gartner, cette nouvelle prévision prudente doit être surtout mise au compte du dollar toujours plus fort, mais les ventes attendues d'appareils, de services et de produits télécoms ont également été revues légèrement à la baisse.

"Les nouveaux chiffres sont moins... dramatiques qu'à première vue", voilà comment David Lovelock, research vp chez Gartner, apaise les esprits. "La cause principale est le dollar plus fort. Sans lui, l'on évoluerait d'une croissance de 3,9 à 3,8 pour cent des dépenses IT, ce qui équivaudrait quasiment à la prévision initiale."

Sur le marché des smartphones, Gartner voit augmenter la polarisation entre les appareils haut et bas de gamme: "En 2014, l'on a écoulé plus de smartphones que jamais à moins de 100 dollars (85 euros). Les appareils de milieu de gamme perdent, eux, quelque peu de leur popularité, ce qui se traduit par un recul des revenus pour les fabricants."

Les dépenses dans les systèmes pour centres de données devraient s'établir à 143 milliards de dollars (121 milliards d'euros) en 2015, en progression d'1,8 pour cent par rapport à 2014. Les applications de communications professionnelles et l'infrastructure réseautique vont légèrement croître en comparaison avec la prévision précédente, alors que la hausse dans les serveurs et le stockage va légèrement fléchir.

Au niveau du software professionnel, Gartner avance le montant de 335 milliards de dollars (299 milliards d'euros) pour 2015, en croissance de 5,5 pour cent par rapport à l'année précédente. Gartner table sur des diminutions de prix pour de nombreux produits logiciels et sur une consolidation substantielle du marché en raison de la concurrence toujours plus intense entre les éditeurs de software cloud et sur site (on premise).

Plus précisément, les prix des logiciels CRM et d'automatisation des forces de vente pourraient régresser de 25 pour cent d'ici 2018. Sur le plan des systèmes de gestion de base de données et du middleware, les clients pourraient aussi se réjouir de réductions de prix, même si elles devraient être moins prononcées que celles sur le marché CRM.

La prévision pour les services IT a reculé de 4,1 pour cent pour s'établir à une croissance de 2,5 pour cent. Les dépenses télécoms devraient grimper de 0,7 pour cent à 1,6 trillion de dollars (1,3 trillion d'euros). Dans toute l'Europe, Gartner s'attend aussi à un recul des revenus tirés du trafic vocal mobile, ne serait-ce qu'en raison d'une diminution des ventes de nouveaux appareils.

En savoir plus sur:

Nos partenaires