Gartner: le SSD n'évincera pas le disque dur au cours des prochaines années

24/06/15 à 13:13 - Mise à jour à 12:58

Source: Datanews

Les Solid State Disks (SSD) peuvent faire valoir de sérieux avantages par rapport aux disques durs traditionnels, mais au niveau du prix, ils ne pourront pas lutter contre ces derniers dans un proche avenir, affirme Gartner. Pour les ordinateurs portables, le disque dur restera donc le premier choix.

Gartner: le SSD n'évincera pas le disque dur au cours des prochaines années

. © Alchemist-hp / wikipedia

Les disques durs reviennent actuellement à 2-3 cents américains par gigaoctet, en fonction de leur qualité et de leur capacité de stockage. En raison d'innovations techniques - comme l'intégration des disques dans des compartiments à l'hélium et le rapprochement des bits par magnétisation verticale -, les prix se réduisent pour atteindre probablement un cent par gigaoctet pour la fin de cette décennie, prévoit Gartner.

La capacité croît progressivement. Un fabricant d'ordinateur portable peut dès à présent ajouter à son appareil un disque dur de 4 téraoctets d'un prix inférieur à 100 dollars. Pour les applications en centres de calculs, les disques durs de 6 téraoctets deviennent la normalité. Et pour la fin de la décennie, des disques durs de 20 téraoctets seront disponibles.

Cette capacité continuera de croître par l'utilisation de techniques telles Bit Patterned Media Recording et Heat-Assisted Magnetic Recording. D'ici 10 ans, des densités de 10 térabits par pouce carré seront possibles grâce à ces innovations. Actuellement, la densité des données n'en est encore qu'à 0,86 térabit maximum par pouce carré. En 2015, l'on verra donc apparaître sur le marché des disques durs de 100 téraoctets, s'attendent les fabricants de disques durs.

Des SSD rapidement plus économiques et plus volumineux

Les prix des SSD diminuent rapidement ces derniers temps, alors que leur capacité croît tout aussi vite. A propos de ce dernier point, Sandisk avait annoncé l'année dernière par exemple un SSD d'une capacité de 4 téraoctets. Cet Optimus Max coûte cependant plus de 6.000 euros pour l'instant. Des SSD offrant une capacité moindre sont certes relativement meilleur marché, même si leur prix s'établit encore à quelque 40 cents par gigaoctet.

Gartner s'attend cependant à ce que les prix des SSD régressent fortement suite à l'introduction des architectures tridimensionnelles et à la réduction des détails sur les puces. Mais même dans ce cas, les SSD coûteront encore entre 14 et 17 cents américains par gigaoctet à la fin de la décennie. Et même si Gartner se trompe d'un facteur 2, un SSD de 20 téraoctets devrait encore coûter 1.400 dollars en 2020, alors qu'un disque dur de même capacité devrait, lui, avoisiner les 175 dollars à la même époque.

Source: Automatiseringgids.

En savoir plus sur:

Nos partenaires