Gartner: "Le CD musical a vécu"

23/12/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le secteur musical doit supprimer le CD de sa gamme dans les plus brefs délais, selon le cabinet d'analystes Gartner.

Le secteur musical doit supprimer le CD de sa gamme dans les plus brefs délais, selon le cabinet d'analystes Gartner.

"Ce n'est que quand le compact disc sera complètement abandonné que la distribution en ligne de la musique pourra vraiment décoller et qu'un intéressant modèle commercial pourra être mis au point", déclare Mike McGuire de Gartner.

Actuellement, le secteur musical est encore trop dépendant du CD autrefois si populaire, ce qui fait que les acteurs en vue osent à peine investir dans des modèles alternatifs. "Voilà qui explique aussi pourquoi les labels discographiques n'ont pas réussi à couper le cou au piratage", ajoute McGuire.

Il estime qu'avec la percée de l'internet à haut débit, le dernier obstacle à la distribution numérique de la musique est levé. En Belgique, plus de 50 pour cent des ménages disposent dès à présent du haut débit, et l'on s'attend à ce que ce pourcentage augmente encore fortement dans les années à venir. A titre de comparaison, d'ici 2012, la pénétration du haut débit aux Etats-Unis devrait être supérieure à 75 pour cent.

Le cabinet d'analystes défend toute une série de nouveaux modèles qui devraient inciter le consommateur à renoncer au CD et permettre aux firmes de disques de réaliser de fortes économies, ne serait-ce que sur les frais de stockage et de transport. Les nouvelles chansons devraient de préférence sortir d'abord en ligne, afin que le marketing puisse surtout transiter par les réseaux sociaux.

"C'est une habitude solidement ancrée que de se livrer à du marketing avant le lancement d'un CD, mais ce qui intéresse surtout les 'digital natives', c'est la convivialité et une offre étendue", poursuit McGuire. "Ce n'est pas que le CD doive complètement disparaître. Il pourrait encore être utilisé en tant qu'instrument promotionnel de concerts ou de festivals."

Nos partenaires