Gartner démytifie le SaaS

05/03/09 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Le cabinet Gartner vient de publier un rapport qui remet en perspective 5 idées reçues concernant le Software as a Service.

Le cabinet Gartner vient de publier un rapport qui remet en perspective 5 idées reçues concernant le Software as a Service.

1) Le SaaS est moins cher qu'un logiciel hébergé en interne - Exact durant les deux premières années, compte tenu des investissements en capital nécessaires pour les licences et le support de l'infrastructure, mais le coût total de propriété sur 5 ans pourrait ne pas être plus intéressant, d'un point de vue comptable, en raison de la dépréciation des actifs sur site.

2) Le SaaS est plus rapide à déployer qu'un logiciel interne - Exact s'il s'agit d'un logiciel simple (comme un logiciel d'automatisation des forces de vente couvrant la gestion des contacts et des prospects). Mais il faut prendre en compte les délais de configuration et de personnalisation dans le cas d'une implémentation complexe.

3) Le SaaS est facturé à l'usage - Faux dans la majorité des cas. Sauf si l'entreprise choisit une offre packagée, mais qui ne correspond pas forcément à ses besoins réels. Cela dit, une application d'e-commerce par exemple se prête parfaitement à une facturation à la transaction.4) Les offres SaaS ne s'intègrent pas aux logiciels internes - Faux. Il est possible d'intégrer les logiciels SaaS et internes selon deux méthodes: par la synchronisation des données en batch ou par l'intégration en temps réel en utilisant des services web.

5) Le SaaS ne concerne que les besoins basiques - Faux, même si certains barrières demeurent. Certes, les applications SaaS peuvent désormais être largement personnalisées et intégrer un grand nombre de plates-formes applicatives. Mais pour certaines applications, imposant de suivre des processus complexes de bout en bout, comme les suites ERP, elles restent inadéquates.

Nos partenaires