Gand va disposer d'un système d'attribution électronique de garderie

22/12/10 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

Le conseil communal gantois a approuvé le règlement d'un système d'attribution électronique conçu pour rapprocher davantage les parents des initiatives de garderie de la ville.

Gand va disposer d'un système d'attribution électronique de garderie

Le conseil communal gantois a approuvé le règlement d'un système d'attribution électronique conçu pour rapprocher davantage les parents des initiatives de garderie de la ville.

A Gand, il manque plus de 600 places d'accueil pour les enfants, mais l'échevin Rudy Coddens (sp.a) déclare qu'en 2011, la Flandre va dégager des moyens supplémentaires pour créer des garderies subsidiées à Gand, Anvers et Bruxelles.

Depuis quatre ans déjà, les parents peuvent s'inscrire par téléphone en vue de rechercher une place d'accueil pour leur enfant. "A partir de février, le site web de la ville de Gand intégrera une nouvelle application qui permettra aux parents et aux initiatives d'accueil de la ville d'entrer en contact. Les inscriptions seront également transmises aux initiatives privées, parce que la ville ne peut intercéder pour elles", ajoute l'échevin Coddens.

Au début de cette année, il manquait 847 places dans les garderies de la ville de Gand, mais selon Coddens, ce nombre est entre-temps redescendu à quelque 600. "Cette pénurie est due à plusieurs facteurs que nous ne maîtrisons pas. Ces sept dernières années, le nombre de naissances a crû, alors que c'était le statu quo durant les quinze années précédentes."

Au cours de cette législature, la ville a pris diverses initiatives en vue de créer de nouvelles places d'accueil, mais elle n'a pu compter sur des subsides. "C'est précisément parce que nous avons-nous-mêmes investi dans de nouvelles places que nous sommes au-dessus de la norme de Barcelone. J'ai cependant reçu du gouvernement flamand la garantie qu'en 2011 des moyens supplémentaires sont prévus pour Gand, Anvers et Bruxelles."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires