Galileo encore 1,9 milliard d'euros plus cher

19/01/11 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Datanews

Ce montant vient s'ajouter aux 3,4 milliards d'euros prévus.

Galileo encore 1,9 milliard d'euros plus cher

Ce montant vient s'ajouter aux 3,4 milliards d'euros prévus.

La Commission européenne doit de nouveau revoir à la hausse le prix de revient total du projet Galileo qui se traîne et du projet Egnos déjà opérationnel, en vue d'équiper l'Europe d'un système de navigation propre. Au fil des années, le budget n'a cessé de croître. Les 3,4 milliards d'euros prévus initialement devaient servir pour la période 2007-2013. Pour la finition de l'infrastructure, 1,9 milliard d'euros supplémentaires s'avèrent nécessaires. Les coûts d'exploitation de Galileo et Egnos représentent conjointement 800 millions d'euros par an. Le but est à présent d'être prêt en 2014, soit 6 ans plus tard que planifié au départ.

En même temps que cette nouvelle, l'on a aussi appris que Berry Smutny, CEO de l'entreprise allemande de satellites OHB-System, a été forcé de démissionner après avoir fait des déclarations critiques sur Galileo. Voilà ce qui ressort de documents parus sur le site de publication de scoops Wikileaks. Smutny a apparemment expliqué à l'ambassadeur américain que "Galileo est une idée ridicule destinée avant tout à servir les intérêts français". Il a qualifié le projet de gaspillage. Cela n'a cependant pas empêché OHB-System de décrocher l'année dernière de manière étonnante le contrat de construction de 14 satellites pour Galileo.

Nos partenaires